Après New-York, Tokyo, Sydney et Abou Dhabi, c’est au tour de Paris d’accueillir l’exposition au Muséum national d’Histoire naturelle du 25 octobre 2007 au 10 mars 2008, dans une version adaptée et complétée.

Entre science et esthétisme, cette exposition souligne la richesse des savoir-faire et de la créativité française : recherche scientifique, perliculture, haute couture et joaillerie. Dans ce dernier domaine, l’inventeur de la perle de culture, le Japonais Mikimoto présente des pièces exceptionnelles dont d’étonnantes perles roses de conques (1) ou encore une bague sertie de diamants à l’intérieur de la perle. D’autres bijoux anciens ou contemporains, sont également exposés, des maisons Boivin, Chanel, Chaumet, Cartier, Lanvin, Mellerio dits Meller ou Van Cleef & Arpels.

Une plongée dans le temps et dans l’espace destinée aux amateurs de biologie, écologie, histoire ou joaillerie. Un millier d’objets sont présentés dont 300 bijoux et .uvres d’art, 150 originaux prêtés exclusivement parmi lesquels une cinquantaine de pièces issues de collections particulières jamais exposées auparavant.