La féerie, la magie et la poésie se conjuguent avec finesse et délicatesse dans les nouvelles créations d’horlogerie joaillière de la Maison Van Cleef & Arpels. Découverte…

Lady Arpels Féerie

Installée sur une comète de diamants, c’est une fée clochette sertie de diamants qui, du bout de sa baguette magique, indique l’heure tandis que les minutes s’inscrivent au rythme d’un battement de son aile. Cet affichage dit rétrograde est une complication mécanique où les aiguilles décrivent un arc de cercle avant de revenir instantanément à leur position initiale pour entamer une nouvelle course. Le cadran guilloché à la main est en émail bleu. 72 000 €.

Lady Arpels Papillon

Symbole de la beauté évanescente et du mystère des métamorphoses, le papillon est également une des icônes de la maison VCA. Une icône toute de nacre naturelle de Bali revêtue. Nacre satinée pour le fond et nacre polie pour le motif. Trois modèles (ronde, rectangle et tonneau). 9 000 € en or jaune. 18 600 € en or gris pavé.

Lady Arpels Saison Folie des Prés.

Inspiré par le Songe d’une Nuit d’été, cette montre d’exception au mouvement unique et complexe est dotée d’un imperceptible mouvement qui fait tourner le disque sur un cycle de 365 jours. Dans sa subtile révolution, le cadran fait donc chaque jour apparaître un nouveau paysage représentant des fées aux couleurs évocatrices des saisons. Pièces d’exception limitées. 39 000 €

Secret

Montre bijou ou bijou montre ? Etincelle et Tuileries, les deux modèles de la collection Secret permettent d’oublier un instant le temps qui passe. En tirant sur une petite languette placée sur le bracelet, un cadran en nacre naturelle blanche apparaît. Légèrement plus grande que la version Etincelle, la montre Secret Tuileries est ornée d’une guirlande de feuilles et de papillons sertie de diamants. Secret Etincelle 24 000 €. Secret Tuileries 30 000 €.

Tourbillon

C’est une prouesse à la fois mécanique et esthétique qui se combine dans les montres Tourbillon. Ainsi, pour une plus grande précision, les effets de la gravité ont été contrebalancés en faisant tourner le balancier et l’échappement sur eux-mêmes. Quant au cadran, il associe le travail de l’or à l’art de l’émaillage. En résulte des pièces d’exception : la Tourbillon Paon avec ses plumes en relief, la Tourbillon Cashmere travaillée sur plusieurs niveaux, la Tourbillon Paysage de nacrerappelant les estampes japonaises et inspirée d’une minaudière (voir article La minaudière de Van Cleef & Arpels) de 1925, enfin la Tourbillon Colibri également inspirée d’une minaudière en saphir et rubis de 1938. 156 000 € dans sa version platine.