On pense toujours qu’avec de vrais bijoux en or ou sertis de pierres fines ou précieuses on possède un petit trésor… Et on rêve parfois qu’on pourrait en vendre certains plutôt que de les laisser dépérir au fond d’un tiroir afin de les transformer en une nouvelle bague, un Birkin de chez Hermès, trois paires de bottines d’Azzedine Alaïa ou encore un petit smoking Saint-Laurent, noir poudré, tip top, comme celui que portait Isabelle Huppert sur la couv du Figaro Madame avant les fêtes…Enfin, vous, je ne sais pas, mais moi, parfois, mon imaginaire s’emballe…

 Alors histoire de savoir ce que l’on m’en offrirait,  j’ai sélectionné quelques  pièces : une bague solitaire, un collier en or jaune, un bracelet en perles de Mikimoto, une bague Cartier, une bague de créateur en argent, une bague Boucheron en or jaune et une montre d’homme en or également de Boucheron des années 1950 en parfait état de marche et mon lot en poche (enfin, dans une pochette), je suis partie enquêter…

En premier lieu je me suis rendue dans quatre magasins parisiens spécialisés dans l’achat et la vente de bijoux anciens et d’occasion : Miller, Le Vase de DelftMondial Or et Mikaël Dan. Puis je suis allée chez Griff’Troc, un dépôt vente de vêtements et accessoires griffés (où l’on ne verse l’argent qu’une fois que les objets ont été vendus, ce qui peut parfois être long) et enfin chez  Ma Tante, c’est-à-dire au Crédit Municipal, appelé aussi Mont de Piété.

Partout on m’a demandé de présenter une pièce d’identité en échange des bijoux et partout ceux qui portaient une griffe connue ont été les bienvenus.

Pour la bague CÅ?ur de Cartier, en or blanc pavée de diamants (pour environ 1 carat 36) toujours en vente chez le Joaillier et dont le modèle neuf est à  2 450 €, on m’a proposé en achat immédiat : 450 chez Mondial Or,  500 €  au Vase de Delft, et 600 € chez Mikaël Dan et chez Miller. En dépôt vente, 816 € chez Miller et 800 € chez Griff’Troc.

La bague Secret ou Poison de Boucheron, tout or, créée il y a environ une dizaine d’années et qui ne se fabrique plus, n’a intéressée, elle, en achat immédiat que Mondial Or (offre de 200 €) et Mikaël Dan (300 €), soit un peu plus que le prix au poids de l’or. En dépôt vente, 650 € chez Griff’Troc.

La montre Boucheron, modèle fin des années 50. Tout le monde était preneur. En achat immédiat : 450 € chez Mondial Or, 800 € au Vase de Delft, 1 200 € chez  Mikaël Dan et 1 300 € chez Miller.
En dépôt vente : 950 € chez Griff’Troc.

Le collier en or 18 carats ou 750 millièmes  (seul or reconnu officiellement en France, il est poinçonné d’une tête d’aigle qui en garantit le titre),
En achat immédiat : d’un poids de 64 grammes, il n’a  intéressé que Mondial Or et Mikaël Dan qui étaient prêts à le payer immédiatement au cours du jour soit 600 €.
En dépôt vente : 300 € chez Griff’Troc

La bague solitaire en or blanc avec un diamant (0,20 carat pour les uns, 0,30 carat pour les autres) de  taille ancienne, (c’est-à-dire taillé au XIXe siècle et n’offrant pas une forme totalement ronde, avec des facettes dissymétrique et une brillance qui n’est pas à son apogée) .  Tout le monde m’a conseillé de la garder. Comme j’insistais, seul Mondial or m’en aurait donné 100 € si je lui vendais le reste des bijoux qui l’intéressaient.

Le bracelet en perles de culture de Mikimoto. Ce modèle classique, au fermoir en or 14 carats, acheté au Japon, chez le joaillier il y a plusieurs années et poinçonné  d’un M n’a, m’a-t-on assuré dans les 4 magasins de bijoux, aucune valeur marchande. « Les perles, même si elles sont très belles sont trop petites, aujourd’hui seules les grosses perles noires ont la cote… Le fermoir est démodé… Ah les perles on en trouve partout, rien ne prouve qu’elles soient de Mikimoto ».
Voilà ce que j’ai entendu. En résumé, personne n’a voulu du bracelet. Sauf Griff Troc qui a accepté de le prendre en dépôt à 100 €.

La bague de créateur. En argent, sans poinçon, sertie d’une importante améthyste de belle qualité, elle a été diversement appréciée. Elle a été jugée sans aucun intérêt par Miller et le Vase de Delft (qui l’aurait éventuellement achetée 150 €), Mondial Or l’a trouvée très mode, avec une monture de belle qualité et proposé 350 €,  Mikaël Dan a également apprécié le travail de la monture et la qualité de la pierre, mais précisé que ce type de bijou est plutôt un achat coup de cÅ?ur et qu’il est difficile d’estimer sa valeur. Griff Troc acceptait de me la prendre en dépôt vente à 150 €.

 

Au Crédit Municipal où je suis allée, non pas pour un prêt sur gage, mais pour vendre les bijoux on m’a tout d’abord demandé une pièce d’identité et un justificatif de domicile (qui ont été photocopiés) avant que l’on fasse l’estimation du lot (à l’exception de la bague de créateur que j’ai du retirer car avec sa monture en argent elle n’est pas considérée comme un bijou précieux). J’ai ensuite attendu près de trois quarts d’heure avant d’être appelée au guichet.

Pour les 4 bagues, le bracelet en perles, le collier en or et la montre, on me proposait immédiatement de me verser environ 50 % de la valeur estimée du lot, soit… 3 000 €. Ensuite, les bijoux seraient mis en vente aux enchères d’ici à 2 ou 3 mois et on me remettrait alors la différence obtenue entre le prix de vente total et les 3 000 € versés, moins les intérêts (0,70 % par mois) et les frais de vente qui se montent à 15 % de la somme totale obtenue… De loin, la meilleure proposition !

Adresses
Miller : 233, rue Saint-Honoré, 75001 Paris
Au Vase de Delft : 19, rue Cambon, 75001 Paris
Mondial Or : 30, rue Letellier, 75015 Paris
Mikaël Dan : 62, boulevard Malesherbes, 75008 Paris.
Griff’Troc : 119, Boulevard Malesherbes, 75008 Paris Crédit Municipal : 55, rue des Francs-Bourgeois, 75004 Paris.